Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Les autorités ouzbèkes arrêtent des membres supposés de l’organisation islamiste Hizb ut-Tahrir Novastan | Les autorités ouzbèkes arrêtent des membres supposés de l’organisation islamiste Hizb ut-Tahrir
Arrestation Hizb ut-Tahrir Ouzbékistan Terrorisme Sécurité

Les autorités ouzbèkes arrêtent des membres supposés de l’organisation islamiste Hizb ut-Tahrir

Le 28 mai dernier, plusieurs membres supposés de l’organisation islamiste Hizb ut-Tahrir ont été arrêtés dans la province de Ferghana, en Ouzbékistan. Ce mouvement est interdit par les autorités ouzbèkes, qui mènent des campagnes de répression à l’encontre des groupes islamistes depuis plus de vingt ans. Toutefois, le gouvernement est accusé d’utiliser la menace de l’extrémisme islamiste pour cibler et arrêter les opposants au régime.

En Ouzbékistan, l’islam politique suscite toujours autant l’hostilité et la méfiance du gouvernement. Le 28 mai dernier, le ministère de l’Intérieur a annoncé avoir arrêté plusieurs membres de l’organisation islamiste Hizb ut-Tahrir, dans la province de Ferghana. Ce groupe, interdit en Ouzbékistan, est qualifié de « terroriste » par les autorités. Les personnes arrêtées, dont le nombre exact n’a pas été révélé, sont d’anciens détenus, déjà condamnés pour leur appartenance au Hizb ut-Tahrir. Des poursuites ont été engagées à leur encontre, et la police enquête pour identifier leurs liens avec d’autres membres de l’organisation dans . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec