Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le tourisme ouzbek mis à mal par le coronavirus Novastan | Le tourisme ouzbek mis à mal par le coronavirus
Coronavirus COVID-19 Ouzbékistan Tourisme Crise Samarcande Economie Tourisme

Le tourisme ouzbek mis à mal par le coronavirus

La pandémie du coronavirus met à mal le tourisme en Asie centrale, et notamment en Ouzbékistan, premier pays visité de la région. Actuellement, les acteurs du tourisme tentent de faire face aux difficultés, mais craignent que la crise ne s'installe dans la durée. Le gouvernement a commencé à prendre des mesures pour soutenir les entreprises du secteur et limiter ainsi les dégâts.

Avant la crise sanitaire débutée à la mi-mars en Ouzbékistan, le tourisme a connu un certain essor. Le nombre de visiteurs a augmenté de 42 % au premier trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018. 6,7 millions de personnes se sont rendues dans le pays sur l’ensemble de l'année 2019, contre 5,3 millions en 2018, soit une hausse de 21 %. Une progression facilitée par la politique d’ouverture au tourisme : en février 2019, l’Ouzbékistan a exempté de visa les ressortissants de 45 pays, dont les Français.

Cependant, cette tendance positive est largement perturb . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec