Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Derrière les destructions d'habitations en Ouzbékistan, le difficile contrôle des élites locales Novastan | Derrière les destructions d’habitations en Ouzbékistan, le difficile contrôle des élites locales
Ouzbékistan destruction habitations patrimoine Chavkat Mirzioïev Politique Régions Société

Derrière les destructions d’habitations en Ouzbékistan, le difficile contrôle des élites locales

Les problèmes de destructions d’habitations par les autorités ouzbèkes pourraient menacer à terme la stabilité du pays en provoquant un large mécontentement populaire. De Ferghana à Tachkent, retour sur les ruines des conflits entre mandarins ouzbeks.

En Ouzbékistan, le boom de la construction dure depuis trois ans maintenant, depuis 2016 et l'arrivée au pouvoir de Chavkat Mirzioïev. Il se fait au prix de démolitions d'habitations, souvent anciennes. Dans la capitale Tachkent, c'est avec le lancement de l'édification d'un centre d'affaires ultra moderne en plein centre historique de la ville que les destructions de maisons anciennes ont été les plus importantes. Les développeurs immobiliers de ce centre, appelé « Tashkent City », sont affiliés à Djakhongir Artykkhodjaïev, un homme d'affaire devenu maire de Tachkent et censé représenter la nouvelle classe de haut-fonctionnaires dynamiques poussée par le président ouzbek.

Lire aussi sur Novastan : Ouzbékistan : comment expliquer le . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec