Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Censure et intimidations dans une galerie d'art en Ouzbékistan Novastan | Censure et intimidations dans une galerie d’art en Ouzbékistan

Censure et intimidations dans une galerie d’art en Ouzbékistan

La galerie d’art d’Ourguentch conserve et expose des centaines d’œuvres d’art ouzbèkes, dont des travaux d’artistes contemporains. Elle se trouve aujourd’hui plongée dans une affaire de censure : Chirin Tachova, son ancienne conservatrice en chef, affirme que des représentants des services de sécurité ouzbeks (SNB en russe) ont ordonné la destruction des tableaux des artistes Viacheslav Akhounov et Choukhrat Babadjanov.

La rédaction de Novastan vous propose la traduction d'une interview de Chirin Tachova par Alerte Héritage, une association qui se donne pour mission de sauvegarder le patrimoine culturel centrasiatique.

Alerte Héritage : Les sources ne s'accordent pas sur le nombre d’œuvres de la collection de la galerie d’art d’Ourguentch. Azad Soultanov et Ravchane Palvanov ont notamment écrit il y a 7 ans que « près d'un millier de peintures, dessins et sculptures sont présentées dans les salles de la galerie ». Dans ce même texte, il est dit que « 347 tableaux, 253 œuvres d’art graphique, 40 sculptures et . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec