Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Une entreprise kirghize veut populariser le chyrdak en Europe Novastan | Une entreprise kirghize veut populariser le chyrdak en Europe
Baibol Kyrgyz Handmade Chyrdak Kirghizstan Fabrication Artisanat

Une entreprise kirghize veut populariser le chyrdak en Europe

Kyrgyz Handmade met en avant le chyrdak, tapis utilisé par les Kirghiz depuis plusieurs siècles. Novastan est allé rencontrer l’homme à l’origine de cette entreprise, afin de mieux comprendre ses motivations et ses objectifs.

L'entreprise Kyrgyz Handmade est née d’une crise. Au printemps 2020, l’épidémie de Covid-19 touche le Kirghizstan et met à mal de larges pans de l’économie. C’est particulièrement le cas du tourisme, dont le développement avait permis un début de diversification économique dans le pays.

C’est dans ce secteur qu’évoluait Baibol, fondée en 2016 par le Kirghiz Mansour Abylaïev. Avant la crise, Baibol compte une vingtaine de guides contractuels et se spécialise dans l’organisation de voyages dans le pays pour des occidentaux.

Sans aide de l'État, Baibol, comme le reste du secteur privé, est frappé de plein fouet par le ralentissement d’activité conséquent au Coronavirus. « On était à la maison, l'épargne s’épuisait, nos employés étaient en congés non payés, et on voyait que les touristes n’allaient pas revenir tout de suite », témoigne auprès de Novastan Mansour Abylaïev. Agir devient alors une nécessité pour ne pas tout . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec