Asie centrale XXème siècle 1910 Voyage Serguei Prokoudine-Gorski Empire russe Photographie Vendeur Ouzbékistan Melon

Plongée dans l’Asie centrale des années 1910

Pionnier russe de la photographie couleur, Sergueï Prokoudine-Gorski a immortalisé les immenses espaces de l’empire grâce au soutien du dernier tsar, Nicolas II. Il a photographié l’Asie centrale pré-révolutionnaire, notamment le Kirghizstan.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le média kirghiz indépendant Kloop.

En 1905, le photographe Sergueï Prokoudine-Gorski part pour son premier voyage à travers la Russie, au cours duquel il réalise près de 400 clichés du Caucase, de la Crimée et de la Petite Russie, le nom historique d’une partie de l’Ukraine actuelle.

La spécificité du photographe russe ? Ses photographies ne sont pas en noir et blanc mais en couleurs. Sergueï Prokoudine-Gorski perfectionne une technique qui consiste à superposer une même image avec trois filtres (rouge, vert et bleu). On considère le voyageur russe comme l’un des inventeurs de la photographie couleur.

De multiples voyages

En mai 1908, il entreprend une deuxième expédition, dans . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec