Xi Jinping Chine président One Belt One Road OBOR Nouvelles routes de la soie

Où vont les “Nouvelles routes de la Soie” ?

Lancé en 2013, le projet "One Belt One Road", aussi surnommé les "Nouvelles Routes de la Soie", est l'un des projets majeurs d'infrastructures de la Chine en Asie. Bien placée, l'Asie centrale pourrait en bénéficier, si les projets arrivent à leur terme. 
 
Novastan reprend ici un article publié originellement par notre partenaire, Asialyst.  Du 14 au 16 mai se tenait à Pékin le premier sommet international consacré au projet de « Nouvelles Routes de la Soie », avec des chefs d’État de 29 pays dont le Russe Vladimir Poutine et l’Indonésien Joko Widodo. Lancée par le président chinois Xi Jinping en 2013 depuis le Kazakhstan, l’initiative « One Belt One Road » (OBOR) vise à déployer 1 000 milliards de dollars d’investissements dans 65 pays.Lire aussi sur Novastan : Comment la Nouvelle route de la soie peut métamorphoser l’Asie centrale

Il s’agit essentiellement pour la Chine de soutenir des projets d’infrastructures – autoroutes, train, ports mais aussi énergies – afin de rééquilibrer son développement économique intérieur, renforcer sa politique de voisinage et devenir la première puissance influente sur la zone, devant les États-Unis et la Russie.

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec