Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Moscou veut acheter un terrain dans le centre de Bichkek
Kirghizstan Russie Politique Frontière

Moscou veut acheter un terrain dans le centre de Bichkek

Le service fédéral russe des frontières veut acquérir des terrains à Bichkek. Cependant, le Parlement kirghiz doit trouver un moyen légal d’effectuer la transaction.

Le 13 juin dernier, la Commission des Affaires internationales, de la Défense et de la Sécurité du Parlement kirghiz a approuvé le nouvel accord concernant le compromis entre la Russie et le Kirghizstan sur les questions frontalières du 17 juillet 1999, selon le média russe Sputnik.

Novastan est le seul média européen (en français, en allemand et en anglais) spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Selon l’accord initial, Bichkek s’était engagée à fournir à Moscou un ensemble d’infrastructures, tout en finançant l’entretien des lieux. Pendant plusieurs années, le pays avait alloué des bâtiments dans l’unité militaire du village de Novopokrovka dans l’extrême nord du pays, selon l’agence kirghize Aki Press. Cependant, l’insalubrité des infrastructures avait contraint le Kirghizstan à fournir de nouveaux locaux dans la capitale en 2013.

Lire aussi sur Novastan : La Russie n’envisage pas de déployer une nouvelle base militaire au Kirghizstan

Le service fédéral des frontières de Russie souhaite désormais les acheter. Toutefois, selon la loi, les terres kirghizes ne peuvent pas être vendues à des étrangers. Ainsi, l’accord approuvé par le Parlement permet « d’enregistrer les parcelles en tant que terres d’État, puis de les louer pour 49 ans », selon le président du Fonds de gestion immobilière kirghiz, Mirlan Bakirov, cité par 24.kg.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Par conséquent, Moscou deviendrait en pratique propriétaire, après que le Kirghizstan ait acheté les terrains à la société privée Global Invest.

Paul Mougeot
Rédacteur pour Novastan

Relu par Emma Jerome

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Share With:

paul.mougeot@ecole-ileri.net

No Comments

Leave A Comment

Captcha loading...