Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Maksym, Tchalap, Aralach : les drôles de boissons fraîches du Kirghizstan Novastan | Maksym, Tchalap, Aralach : les drôles de boissons fraîches du Kirghizstan
Stand Choro Bichkek

Maksym, Tchalap, Aralach : les drôles de boissons fraîches du Kirghizstan

Du printemps à l’automne, dans les rues de Bichkek, la capitale kirghize, on vend partout du maksym, du tchalap, du kvas…  Différents stands parsèment les rues. Que vendent-ils ? Comment concoctent-ils ces breuvages qui attisent la curiosité des touristes de passage au Kirghizstan ?

Cet article  a été rédigé dans le cadre du partenariat de Novastan avec le Lycée Goethe (école n°23) de Bichkek, par des élèves de seconde.

Du printemps à l’automne, dans les rues de Bichkek, les deux entreprises Artezian et Choro proposent des boissons fraîches directement sorties de leurs fûts. Les serveuses sont toujours des femmes entre 23 et 60 ans. Elles tiennent de petites stands aux quatre coins de la capitale kirghize. Elles travaillent de 7 heures à 19 heures et proposent aussi bien des boissons nationales (comme le maksym, le tchalap, le tan) que d’autres boissons comme le kvas ou le thé glacé.

Lire aussi sur Novastan : Que mange-t-on au Kirghizstan . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec