Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

L’origine rocambolesque du som, la monnaie kirghize Novastan | L’origine rocambolesque du som, la monnaie kirghize
Soms monnaie Kirghizstan billet Kirghizistan dessin

L’origine rocambolesque du som, la monnaie kirghize

En 1991, le Kirghizstan comme les autres pays d’Asie centrale obtient son indépendance. Très vite, se pose la question d’une monnaie nationale. Récit d’une création semée d’embuches. 

Novastan reprend ici un article de OpenAsia.net, traduit avec l’accord de la rédaction.

Comment sont nées les premières esquisses des billets kirghiz ? Pourquoi le premier passeport kirghize a-t-il autant divisé les députés ? OpenAsia.net s’est entretenu avec Dmitri Lyssogorov, l’inventeur des premiers soms et du premier passeport kirghiz, un artiste à la fois graphiste et photographe.

Aujourd’hui, les Kirghiz débattent de l’apparence de leur futur passeport biométrique et la Banque nationale évoque la possibilité de modifier les billets de 50, 100, 200 et 1000 soms, la devise nationale. Ces initiatives confirment que le Kirghizstan continue d’huiler les rouages de ses structures étatiques. Mais ces nouveautés, comme tous les changements, divisent la société.

Un des premiers pays d'Asie centrale à avoir sa monnaie

En 1993 . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec