Tadjikistan Kirghizstan Frontière Conflit Echange Territoires

Le Kirghizstan et le Tadjikistan vont-ils échanger des territoires pour résoudre leurs conflits frontaliers ?

La petite ville kirghize de Batken, à la frontière tadjike, a accueilli une réunion entre les deux vice-Premiers ministres du Kirghizstan et du Tadjikistan, visant à régler les différends frontaliers. Si l’échange de territoires entre les deux pays a fait couler beaucoup d’encre, cette question délicate n’est pas encore résolue.

Les deux vice-Premiers ministres tadjik, Azim Ibrohim, et kirghiz, Akram Madoumarov, se sont rencontrés dans la ville frontalière de Batken au Kirghizstan le 21 février dernier. Les négociations ont porté sur la délimitation du tracé frontalier dont une partie importante demeure floue : en effet, sur les 976 kilomètres de frontière, 472 ne sont pas définis.

En conséquence, et depuis 2014, Tadjikistan et Kirghizstan connaissent régulièrement des affrontements, parfois meurtriers, à plusieurs endroits de leur frontière commune. Depuis janvier, l'échange de territoires apparaît comme une solution envisagée sérieusement. Mais pour le moment, elle reste à l'état de projet.

Lire aussi sur Novastan : en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec