Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : quand la politique s'invite au village Novastan | Kirghizstan : quand la politique s’invite au village
Campagne Village Kirghizstan

Kirghizstan : quand la politique s’invite au village

Le 15 octobre dernier, le Kirghizstan a choisi son nouveau président dans un scrutin au suspens historique. Entre pressions sur les électeurs et technologies ultra-modernes, ces élections ont montré les tendances politiques actuelles de la jeune démocratie kirghize.

Novastan s'est rendu à Tomtchi*, dans un petit village loin de l'agitation de la capitale, pour vivre ce week-end historique.

De l'extérieur, c'est comme si rien n'avait changé depuis les années soviétiques dans le petit village de Tomtchi. Les hautes montagnes bleutées surplombent ce petit village du nord du Kirghizstan à quelques dizaines de kilomètres de la frontière kazakhe. Les mêmes chemins défoncés mènent à des maisons qui abritent les mêmes familles, un peu élargies, certes.

Certains détails pourront cependant sauter aux yeux : une nouvelle mosquée achevée en 2003, un terrain de football neuf qui trône au milieu du village, et surtout une bannière sur les murs de l'école indiquant que ce week-end se tiennent les élections présidentielles.

Ce dimanche 15 octobre, la seule démocratie d'Asie centrale doit en effet choisir son futur président qui remplacera Almazbek Atambaïev, arrivé au pouvoir . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec