Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : les petites et moyennes entreprises durement touchées par le coronavirus Novastan | Kirghizstan : les petites et moyennes entreprises durement touchées par le coronavirus
Och Bazar Bichkek Coronavirus Covid-19 Economie Kirghizstan PME

Kirghizstan : les petites et moyennes entreprises durement touchées par le coronavirus

Alors que le gouvernement kirghiz a imposé l'état d'urgence, la plupart des petites et moyennes entreprises sont obligées de rester inactives ou, si elles vendent les biens nécessaires, de faire face à un plus petit nombre de clients. Après trois semaines, les dégâts deviennent importants.

Le 25 mars, le Kirghizstan a instauré l’état d'urgence du fait de la pandémie de coronavirus. Au 19 avril, le nombre de personnes infectées par le coronavirus ne cesse d'augmenter chaque jour avec 554 cas, 5 décès et 133 guérisons, principalement dans les régions du sud.

Lire aussi sur Novastan : Coronavirus : l’Asie centrale coupée en deux

En plus d'être une crise sanitaire, cette pandémie a touché de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) et entrepreneurs privés. Ils opèrent dans la fabrication, l'agriculture, le commerce de gros et de détail, le transport, l'hébergement et la restauration. Dans l'ensemble, le chiffre d'affaires des PME représente 40 % du Produit intérieur brut (PIB) du Kirghizstan avec 15 000 entreprises, dont 67,2 . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec