Almazbek Atambaïev Arrestation Bichkek Kirghizstan

Kirghizstan : après des émeutes, le calme revient à Bichkek 

Après l’arrestation d’Almazbek Atambaïev, ex-président du Kirghizstan, la situation s’est calmée dans le pays. Les émeutes à Bichkek ont cessé vers trois heures du matin, dans la nuit du 8 au 9 août. 

Président du Kirghizstan jusqu’en 2017, Almazbek Atambaïev a été détenu et inculpé de faits de corruption le 8 août dernier. Il sera incarcéré jusqu’au 26 août, selon l’agence de presse kirghize 24.kg. Le gouvernement actuel l’accuse, entre autres, de corruption, raison pour laquelle Almazbek Atambaïev a perdu son immunité présidentielle le 30 juin dernier. Depuis, l’ex-président a refusé de se rendre à un interrogatoire à trois reprises, clamant son innocence. Il avait menacé les autorités de se battre avec une arme à feu en cas d’assaut. 

Lire aussi sur Novastan : Opération Atambaïev : Un mort, des dizaines de blessés et des appels à la paix 

en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec