Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Cinq mythes sur l'Asie centrale Novastan | Cinq mythes sur l’Asie centrale
Femme Campagne Clichés Dos Âne

Cinq mythes sur l’Asie centrale

Pauvreté, URSS, campagnes et volonté de tout quitter pour la Russie... Ces clichés sont très répandus de par le monde lorsque l'Asie centrale est mentionnée. La région reste finalement très méconnue. Qu'en est-il donc réellement de ces idées reçues sur l'Asie centrale postsoviétique ?

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par Kaktakto.

Pour le commun des mortels, l’Asie centrale est un point d’interrogation sur la carte du monde. Pour beaucoup, l’Asie centrale se résume à son passé soviétique, à la pauvreté de sa population qui mange ce qu’elle trouve, circule uniquement à dos d’âne et dont l’unique désir est de partir travailler en Russie.  Le site internet russe Kaktakto s'est attaché à démonter ces clichés un par un.

Une région pauvre

Dans les faits, peu de personnes dans la région vivent dans des taudis et se servent de leurs mules comme moyen de locomotion. Dans les villes, la population vit comme en Russie, dans de grands immeubles d’architecture soviétique, de type HLM . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec