Wikistan Eurasie centrale Recherche Plateforme Chercheurs

Avec Wikistan, la recherche sur l’Eurasie centrale veut se renforcer

Lancée depuis novembre 2018, la plateforme Wikistan vise à rassembler tous les chercheurs travaillant sur l’Eurasie centrale dans le monde. Une initiative unique en son genre.

Sans faire de bruit, une petite révolution est en train de se jouer dans le monde de la recherche sur l’Eurasie centrale. Cette zone, qui va de la mer Noire aux portes de Ganzhou et du cercle polaire à la mer d’Oman, dispose depuis novembre 2018 de sa plateforme dédiée, Wikistan. Le projet, porté par un consortium de 12 universités en Europe et en Asie centrale, est aujourd’hui animé depuis Paris et l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Imaginé en 2016 par Jean-Christophe Carius, développeur, et Stéphane Dudoignon, chercheur au CNRS, historien de l’Asie centrale et du Moyen-Orient contemporains, Wikistan a connu de multiples rebondissements avant d’arriver à maturité. Au départ pensé dans le cadre d’un appel d’offres visant au renouvellement de la stratégie centrasiatique de l’Union européenne (auquel Novastan a participé également comme partenaire média), Wikistan s’est transformé en un projet autonome, animé sans financement, ou presque. Son but : devenir une plateforme incontournable de recherche sur l’Eurasie centrale, en anglais.

Près d’un an . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec