Goulchara Abdykalikova Gouverneure Kyzylorda Kazakhstan Nomination Région Oblast

Goulchara Abdykalikova devient la première femme à gouverner une région au Kazakhstan

C’est la première femme à diriger une région au Kazakhstan : Goulchara Abdykalikova, l’une des femmes politiques les plus influentes du pays, a été nommée gouverneure le 28 mars par le président de la République. Son investiture illustre l’importance grandissante donnée aux femmes dans la politique centrasiatique.

Le gouvernement kazakh a annoncé le 28 mars dernier la décision du président de la République de nommer Goulchara Abdykalikova à la tête de la région (oblast) de Kyzylorda, dans le sud du Kazakhstan. La première femme gouverneure se retrouve à la tête d’une région parmi les plus pauvres du Kazakhstan, mais surtout la plus stratégique puisqu’elle abrite le cosmodrome de Baïkonour.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Cette décision intervient au lendemain de l’arrestation de l’ancien gouverneur, Kouanychbek Iskakov, pour détournement de fonds. Ce dernier est accusé d’avoir détourné 80 millions de tengués (160 000 euros) depuis septembre 2019 à partir d’un fonds public régional destiné à scolariser les enfants handicapés, comme le révèle l’enquête du média Ratzel.kz.

Lire aussi sur Novastan : Une femme gouverneure en Ouzbékistan symbole des avancées féministes

Le gouverneur a été révoqué par le président kazakh Kassym-Jomart Tokaïev et directement remplacé par Goulchara Abdykalikova, figure politique de confiance qui connaît bien la région. En effet, son premier poste public était cheffe du département régional de la protection sociale de la population de la région de Kyzylorda, de 1987 à 1994.

Goulchara Abdykalikova, figure célèbre de la politique kazakhe

La carrière de Goulchara Abdykalikova a commencé dans la région de Kyzylorda dans le domaine de la protection sociale et s’est poursuivie dans les plus hautes sphères de la politique kazakhe. Vice-ministre puis ministre du Travail, elle a intégré l’administration présidentielle en devenant conseillère de Noursoultan Nazarbaïev en 2008. Elle a par la suite occupé les postes de vice-Premier ministre à deux reprises (en 2014 et en 2019) puis de secrétaire d’État du Kazakhstan. Un résumé détaillé de sa carrière politique est disponible sur le site InformBuro.kz.

Lire aussi sur Novastan : Les sœurs des steppes : les femmes montantes du Kazakhstan

Goulchara Abdykalikova est célèbre pour son combat contre les violences domestiques et la promotion de l’égalité des sexes. On compte parmi ses faits d’armes le durcissement des peines pour violence domestique en 2016, quand elle était secrétaire d’État du Kazakhstan. Son progressisme, ses actes et ses déclarations franches sur les violences conjugales sont le moteur de la politique sociale kazakhe.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Elle s’est récemment exprimée sur ces questions lors d’une rencontre avec des mères de famille à Aktaou en mars 2019. « Nous recevons surtout des plaintes de mères célibataires. Il y a tant de femmes abandonnées avec leurs enfants. Je ne comprends pas comment les hommes ont pu devenir lâches au point d’abandonner leurs femmes et leurs enfants et de fuir toutes leurs responsabilités », a-t-elle affirmé, comme le rapportait le média Nur.kz.

L’oblast de Kyzylorda, une région stratégique

La région de Kyzylorda incarne l’héritage soviétique dual de la « puissance pauvre » :  célèbre pour abriter le site du cosmodrome de Baïkonour, l’une des trois stations spatiales au monde où il est possible de lancer des fusées avec un équipage, c’est également l’une des régions les plus pauvres du Kazakhstan. Le choix de Goulchara Abdykalikova comme représentante du pouvoir exécutif dans ce territoire stratégique est le symbole d’une confiance augmentée envers les femmes politiques du pays. Mais la politique de la gouverneure s’annonce avant tout sociale, à l’image des combats qui ont marqué sa carrière.

Lire aussi sur Novastan : Kazakhstan : quel avenir pour la ville de Baïkonour ?

« Je voudrais remercier le président pour sa confiance et j’espère que nous allons tous travailler de concert pour développer significativement la région. Le bien-être de la population est l’objectif le plus important de mon mandat », a-t-elle déclaré le jour de son investiture, rapporte la chaîne de télévision Khabar24.

Arnaud Muller
Rédacteur pour Novastan

Corrigé par Aline Simonnneau

 

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *