Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Comment vivent les Kazakhs à Jarkent, à côté de la frontière chinoise Novastan | Comment vivent les Kazakhs à Jarkent, à côté de la frontière chinoise
Jarkent Kazakhstan Ville Frontière Chine

Comment vivent les Kazakhs à Jarkent, à côté de la frontière chinoise

Jarkent, ville paisible à 30 kilomètres de la Chine, affiche un passé mêlant cultures kazakhe et chinoise. Avec des prix élevés et des salaires faibles, la vie reste cependant difficile au quotidien.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par le site d'informations kazakh Tengrinews.

C’est une petite ville du sud-est du Kazakhstan, à 30 kilomètres de la frontière chinoise. Jarkent, 32 000 habitants, arbore une architecture mixte entre soviétisme et chinoise. L’un des symboles de la ville est sa mosquée centenaire.

« [En 2017], nous avons eu beaucoup d'étrangers, certainement en raison de l'Exposition universelle. Ils se sont montrés très intéressés », raconte l'employée du musée de la mosquée de Jarkent à Tengrinews. De fait, cette mosquée est un trésor historique. Construite il y a plus de 120 ans, voire 130 ans si l’on compte la période de construction entamée en 1887, elle éblouit encore tous ceux qui la visitent pour la première fois.

Une mosquée très particulière

Construite dans le style chinois, en bois, elle est tout à fait inhabituelle au Kazakhstan. Son architecte, le maître . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec