Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

La France renouvelle sa diplomatie en Asie centrale Novastan | La France renouvelle sa diplomatie en Asie centrale
Diplomatie - Ambassadeurs

La France renouvelle sa diplomatie en Asie centrale

A l’automne 2020, la diplomatie française a remplacé quatre de ses cinq ambassadeurs en Asie centrale. Si les diplomates ne restent que quelques années sur un même poste, la simultanéité des changements questionne sur la stratégie de la France dans la région centrasiatique.

C’est un véritable renouvellement qu’a amorcé le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) français au dernière trimestre 2020 en Asie centrale. Quatre de ses cinq ambassadeurs ont été remplacés, à l’exception d’Isabelle Servoz-Gallucci, qui était entrée en poste à l’ambassade de France en Ouzbékistan en 2019.

S’il est d’usage que la rotation des représentants diplomatiques s’opère tous les trois ou quatre ans, l’arrivée presque simultanée de nouvelles personnalités prête à s’interroger sur la stratégie de la France dans la zone centrasiatique.

Des profils variés

Isabelle Guisnel, nouvelle ambassadrice du Turkménistan, a été la première à ouvrir le bal en octobre 2020. S’il s’agit de son premier poste d’ambassadrice, elle a plus de trente ans de service

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec