Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Turkménistan : les Jeux asiatiques en salle comme théâtre de communication Novastan | Turkménistan : les Jeux asiatiques en salle comme théâtre de communication
Jeux asiatiques Achgabat Turkménistan Stade Cérémonie ouverture Foule

Turkménistan : les Jeux asiatiques en salle comme théâtre de communication

Le pays le plus fermé d’Asie centrale organise son plus grand évènement international depuis l’indépendance en 1991.

Des vidéos sportives défilent sur les murs blancs d'immenses immeubles sur fond de musique classique, le tout filmé par des drones de dernière génération. Ces images pourraient être un spot promotionnel pour Paris 2024, et pourtant elles montrent bien Achgabat, la capitale du Turkménistan.

Le pays le plus fermé d'Asie centrale accueille depuis le 17 septembre dernier et pour dix jours la cinquième édition des Jeux asiatiques en salle. Cette compétition, organisée tous les deux ans depuis 2005 par le comité olympique d'Asie, verra s'affronter plus de 65 délégations dans des sports des plus classiques (tennis, natation, cyclisme, différents arts martiaux) aux plus insolites (e-sport, échec, basket 3x3). Pour la première fois dans l'histoire des Jeux, 19 délégations d'Océanie participeront à l'évènement, dont des équipes australiennes, néo-zélandaises et polynésiennes.

Un évènement majeur pour le pays

Sobrement intitulé "Achgabat 2017", cette rencontre est donc un événement historique, dans ce petit pays d'Asie centrale, un des plus fermé du monde après la Corée du Nord . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec