Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Le Turkménistan se prépare à une sécheresse plus grave que celle de 2018
Turkmenistan Nohur Ahal Agriculture Betail Secheresse Meteo Ferme

Le Turkménistan se prépare à une sécheresse plus grave que celle de 2018

Le Turkménistan risque de connaitre une sécheresse encore plus grave que celle qu’il a connu en 2018, l’année où le manque extrême en eau a été observé au sud, à l’est et au nord du pays et a entraîné des pertes considérables de récoltes de riz et de blé. Cette pénurie risque par ailleurs d’affecter les pays voisins, l’Ouzbékistan, le Kirghizstan et le Tadjikistan, en raison de la dépendance de l’ensemble de la région des volumes d’eau dans ses fleuves principaux . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Share With:

m.danilovamargarita@gmail.com