Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Voru, le ciel et la montagne comme seuls réconforts Novastan | Voru, le ciel et la montagne comme seuls réconforts
Voru Tadjikistan Village Montagne Pauvreté

Voru, le ciel et la montagne comme seuls réconforts

Le petit village de Voru, au Tadjikistan, est difficilement accessible. Alors que sa population ne dispose d’aucun commerce à moins de 30 kilomètres, l’agriculture et les revenus issus de l’émigration sont ses seules sources de survie.

C'est un village perdu dans les montagnes tadjikes. Voru se situe dans le district de Pendjakent, au nord-ouest du Tadjikistan. Niché au cœur des Monts Fan et non loin des chaînes montagneuses de Hissar, qui s’étendent jusqu’au nord de Douchanbé, le village compte environ 1200 habitants répartis en 350 familles.

De Douchanbé, la capitale du pays, il faut 6 heures en voiture pour parcourir les 180 kilomètres (km) de goudron et 34 km de piste.

Fabrice Gavilan, un Français de 30 ans en voyage dans le pays, a pu visiter ce village grâce à Fayziddin Fakhriev, un Tadjik rencontré à Kalaïkhum, dans le sud du pays. « On ne peut pas se déplacer en voiture dans le . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec