Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Tadjikistan : à Douchanbé, les autorités rasent la culture soviétique Novastan | Tadjikistan : à Douchanbé, les autorités rasent la culture soviétique

Tadjikistan : à Douchanbé, les autorités rasent la culture soviétique

Faire table rase du passé : c'est le sentiment que donne la décision prise par les autorités du Tadjikistan en 2016 de raser deux emblèmes culturels de la capitale du pays. L'opposition à ces démantèlements dénonce une volonté de destruction du patrimoine soviétique de la part du pouvoir.

La rédaction de Novastan, sur la base d'un article paru sur ASIA-Plus, s'est intéressée à l'évolution architecturale récente de la capitale tadjike et aux répercussions des décisions prises par le gouvernement dans ce domaine.

En 2016, les habitants de Douchanbé ont dit adieu à deux bâtiments culturels issus du passé soviétique de la ville : le théâtre dramatique russe Vladimir Maïakovski et le cinéma Djami. Plus de 6 mois après leur démolition, les lieux restent à l'abandon.

La démolition de plusieurs bâtiments officiels et culturels de Douchanbé avait été annoncée au mois d'octobre 2015. Parmi eux, l'un des . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec