Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Les « larmes de sang » ou le mystère des gemmes du Pamir Novastan | Les « larmes de sang » ou le mystère des gemmes du Pamir
diamant rouge gemme

Les « larmes de sang » ou le mystère des gemmes du Pamir

L’historien Mirzobek Khayroullo raconte comment étaient extraites les premières pierres précieuses du Pamir et les croyances qui y étaient associées.

La rédaction de Novastan a traduit l'article de Mirzobek Khayroullo paru sur ASIA-Plus à propos de l'histoire des pierres précieuses découvertes dans le Pamir, les fameuses « larmes de sang ».

La solution des mystères de la région du Pamir se cache derrière son nom. Peu de personnes savent ce que signifie le mot « Badakhchan ». Le véritable nom de cet endroit est Lal-Rochkanda  (« la fleur du lal ») tandis que « Badakhchan » signifie « le pays des lals ».

Quand il raconte son voyage à travers le Badakhchan, Marco Polo écrit dans son livre : « Dans cette région se trouvent les pierres précieuses « balais » (« balais » vient de « Balascian », nom que donnait Marco Polo à la région du Badakhchan), de chères et belles pierres : elles naissent dans les montagnes rocheuses ». En l’occurrence, le lal n’est pas vraiment un rubis, mais son jumeau de couleur. En réalité, le lal est un . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec