croissance économique PIB Tadjikistan rogun énergie mine

L’économie tadjike croît fortement grâce à l’extraction minière et l’énergie

Le PIB tadjik a crû de 7,5 % en 2019 selon les chiffres officiels, poussé par l’industrie minière et les exportations d’électricité. Celles-ci sont stimulées par la mise en route des deux premières turbines de Rogun. Mais la dette que ce projet engendre est risquée pour l’économie la plus pauvre d’Asie centrale.

L’économie tadjike a crû de 7,5 % en 2019, la plus forte croissance du pays depuis 2012 selon les chiffres de la croissance réelle du Produit intérieur brut (PIB) donnés par le Comité des statistiques tadjik le 15 janvier dernier et rapportés par CEIC data. Ces chiffres sont meilleurs que les prévisions du FMI ou de la Banque mondiale, qui prévoyaient un ralentissement pour 2019, et le prévoient toujours pour 2020. Les exportations d’électricité et la hausse des prix de l’or et de l’argent en fin d’année ont aidé le plus petit PIB d'Asie centrale à croître fortement en 2019 . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec