Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Frontières : les raisons du conflit entre Tadjikistan et Kirghizstan Novastan | Frontières : les raisons du conflit entre Tadjikistan et Kirghizstan
Tadjikistan Kirghizstan Conflit Frontière

Frontières : les raisons du conflit entre Tadjikistan et Kirghizstan

Avec plus de 50 morts et des dizaines de milliers de déplacés, le conflit frontalier entre Tadjikistan et Kirghizstan a atteint une intensité rare. Dans une interview avec Novastan, le politologue tadjik Parviz Moullojonov décrit une situation sans solution depuis plus de 20 ans.

Novastan reprend et traduit ici un article publié le 3 mai par notre version anglaise.

Entre le 28 et le 30 avril 2021, la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizstan a été le théâtre de combats d’une violence inédite en Asie centrale depuis la chute de l’URSS en 1991. Si le déroulé exact des événements diffère selon les sources, le conflit aurait commencé entre villageois autour d’un réservoir le 28 avril, situé sur la route kirghize reliant l’enclave tadjik de Vorukh au Tadjikistan. Les affrontements entre communautés ont dégénéré en combats ouverts entre les forces armées des deux pays le jour suivant. 

Depuis le 4 mai, date du dernier décompte, les autorités kirghizes déplorent 36 morts relaie len cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec