Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kazakhstan : le concours "100 nouveaux visages" fait peau neuve pour les 30 ans de l'indépendance Novastan | Kazakhstan : le concours “100 nouveaux visages” fait peau neuve pour les 30 ans de l’indépendance
100 nouveaux visages Kazakhstan Concours Société

Kazakhstan : le concours “100 nouveaux visages” fait peau neuve pour les 30 ans de l’indépendance

La Kazakhstan fêtera le trentième anniversaire de son indépendance le 10 décembre 2021. A l’aube de cette année spéciale, le concours “100 nouveaux visages”, qui récompense le mérite de citoyens kazakhs participant au rayonnement du pays, prend une nouvelle énergie.

C’est un évènement hautement symbolique qui prend une autre tournure. Le concours “100 nouveaux visages du Kazakhstan“, qui tente de donner une image humaine du pays le plus vaste d’Asie centrale, a attiré une attention particulière en 2021, année où le Kazakhstan doit fêter le 10 décembre prochain ses 30 ans de l’indépendance de l’URSS.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Initié en 2017, l’objectif du concours est de valoriser l’initiative et l’ambition des Kazakhs en récompensant les “héros qui, par leur travail quotidien imperceptible, font avancer le pays” comme l’explique le média kazakh Kazinform.

Pour cette édition 2021, les votes du public se sont terminés le 12 avril dernier, relaient les organisateurs. Au total, 2 790 personnes ont candidaté, un record depuis le début du concours. La délibération est à présent entre les mains du jury et les résultats devraient arriver avant la fin du mois selon le média kazakh Informburo.

Le concours est un objet de communication important pour les autorités kazakhes. L’ancien président Noursoultan Nazarbaïev (1989-2019) a été à l’origine du lancement des “100 nouveaux visages” en 2017.

La jeunesse à l’honneur

L’organisation du concours en 2021 revêt une importance particulière. De fait, “100 nouveaux visages” n’a pas eu lieu en 2020 du fait de la pandémie de coronavirus. Mais surtout, l’année du 30ème anniversaire de l’indépendance est l’occasion pour les gagnants de recevoir une attention médiatique encore supérieure, notamment venant de l’étranger.

« Cette année, le projet se déroule sous les auspices du 30e anniversaire de l’indépendance, et le peuple devrait apprécier le travail des participants, dont beaucoup se sont formés en tant qu’individus déjà dans le Kazakhstan indépendant”, a ainsi affirmé Aïda Balaïeva, ministre de l’Information kazakh auprès de Kazinform.

Alors que le concours était principalement tourné vers la jeunesse entre 2017 et 2019, l’édition 2021 concerne désormais toutes les catégories d’âge, tant que les candidats ont 18 ans. Pour autant, les jeunes restent mis à l’honneur et leur candidature sera tout particulièrement prise en compte lors de l’examen du jury, décrivent les organisateurs.

En parallèle, une nouvelle catégorie de récompense a été ajoutée. Depuis 2017, le concours s’intéressait à 6 domaines clés : la société, les sciences et éducation, la culture, les affaires, la médecine et le sport. A présent, l’implication dans la préservation de l’environnement pourra également être récompensée.

Lire aussi sur Novastan : Le Kazakhstan s’apprête à criminaliser les atteintes à l’environnement

Pour la première fois depuis la première saison, le jury de cette quatrième édition sera composé d’anciens vainqueurs récompensés depuis 2017. Le jury comprendra notamment le chirurgien cardiaque Bauyrjan Rakich, et la militante environnementale Asel Baymoukhanova comme l’indique la page officielle du concours.

163 gagnants depuis 2017

Au total, 163 Kazakhs ont été mis en valeur par le concours depuis 2017, avec finalement moins que 100 visages par an. De 102 gagnants la première année, le nombre de gagnants est tombé à 29 en 2018 puis 32 en 2019.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Parmi ces visages, Imanbek Seikenov, devenu le premier DJ kazakh et centrasiatique à recevoir un Grammy Award le 14 mars dernier. Avant cette consécration internationale, il a été primé dans l’édition 2019 du concours.

Lire aussi sur Novastan : Imanbek devient le premier Kazakh à recevoir un Grammy Awards

Kanat Nourtazin est quant à lui caricaturiste. Il est aussi l’un des 32 vainqueurs de la troisième saison du concours en 2019. Ayant travaillé avec Nickelodeon puis Disney, son travail a été notamment remarqué dans les deuxièmes volets des films Maléfique et La Reine des neiges.

Projet “100 nouveaux visages du Kazakhstan”, Qazaq TV News – 8 mars 2021
Un concours fer de lance d’un projet plus vaste

Plus largement, ce concours s’inscrit dans la lignée de nombreux autres événements du projet “Rouhani Janguirou” (Рухани жаңғыру), initié par un discours de Noursoultan Nazarbaïev en 2017. Rouhani Janguirou a pour objectif de moderniser l’héritage culturel, littéraire, géographique, spirituel et artistique du pays afin d’en faciliter la promotion. C’est notamment avec ce programme que l’ancien président kazakh a lancé son ambition d’adopter un alphabet latin pour le kazakh, encore écrit aujourd’hui en cyrillique.

Depuis son lancement, le programme a fait naître 131 923 activités pour un total de 330 milliards de tengués (635 millions d’euros) de fonds “philanthropiques” selon Kazinform.

Caroline Deschamps
Rédactrice pour Novastan

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *