Dilfouza Ouralova Maire Hokim Ouzbékistan Féminisme

Une femme gouverneure en Ouzbékistan, symbole des avancées féministes ?

Pour la cinquième fois dans l'histoire de l'Ouzbékistan indépendant, une femme a été nommée hokim d'un district, soit au poste de gouverneure. Si c'est, à ce jour, la seule en poste, le système politique ouzbek semble peu à peu se féminiser. 

Petit à petit, les femmes se font une place dans les administrations locales en Ouzbékistan. Comme le rapporte le média ouzbek Gazeta.uz, Dilfouza Djoumanovna Ouralova a été nommée hokim (gouverneure) du district de Bayaut le 18 février dernier. La nouvelle hokim l'est devenue suite au changement d’emploi de son prédécesseur. Ancienne directrice d’école, Dilfouza Ouralova a fait ses débuts en politique en 2015 avant de d’être nommée hokim adjointe dans le district de Syr-Daria en 2017. Elle présidait également le Comité régional des femmes.

Lire aussi sur Novastan : Les grandes femmes en Asie centrale

Dilfouza Ouralova est la seule femme à ce poste en Ouzbékistan actuellement et la cinquième dans l . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec