Orano Nurlikum minin Ouzbékistan Comité d’Etat ouzbek pour la Géologie Co-entreprise Uranium

Orano va investir 13 millions d’euros dans l’exploration d’uranium en Ouzbékistan

Orano et le Comité d’État ouzbek pour la Géologie ont signé des accords pour préciser les investissements et leur plan d’action en Ouzbékistan pour 2020. Orano confirme ainsi son intérêt pour l’extraction d’uranium dans le désert ouzbek.

Le 3 décembre dernier, Orano (ex-Areva) et le Comité d’État ouzbek pour la Géologie ont terminé leur négociation sur la création d’une co-entreprise, Nurlikum mining, qui devra investir entre 13 et 14 millions de dollars dans l’exploration des trois sites d’uranium proposés à la compagnie.

Cette décision d’Orano Mining, la branche dédiée à l’extraction d’uranium de la multinationale de l’énergie nucléaire française, met en application des accords signés à Paris en septembre dernier.

Un directeur français et des salariés ouzbeks

Dans le détail, Orano Mining et le Comité d’État ouzbek pour la Géologie ont mené à bien toutes les procédures d’approbation et les activités requises pour l’enregistrement rapide de la co-entreprise, qui se nommera « Nurlikum mining », annonce en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec