Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

L’Ouzbékistan veut développer son tourisme extérieur et domestique - Novastan Français Novastan | L’Ouzbékistan veut développer son tourisme extérieur et domestique
Ouzbékistan Tourisme Economie

L’Ouzbékistan veut développer son tourisme extérieur et domestique

Le gouvernement ouzbek a annoncé un plan d’actions pour développer son tourisme. Diverses mesures seront applicables dès la fin février 2021. L’Ouzbékistan souhaite ainsi développer son marché du tourisme, malgré la pandémie de coronavirus.

Le 3 février dernier, le président ouzbek Chavkat Mirzioïev a signé un décret visant à développer le tourisme en Ouzbékistan, a relayé le média économique ouzbek Spot.uz. Avec ces nouvelles mesures, le pays le plus peuplé d’Asie centrale souhaite accroître son tourisme intérieur et extérieur en attirant les populations locales et voisines, et ce malgré la pandémie de coronavirus.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

Transports, taxes de séjour, avantages commerciaux ou jours de congés supplémentaires, six thématiques y sont abordées. L’objectif est de créer un environnement touristique favorable et renforcer l’image du pays. Le tourisme a représenté 3,4 % du Produit intérieur brut ouzbek en 2020, selon la base de données économiques Knoema.

De nouvelles lignes aériennes et ferroviaires

L’un des axes majeurs est d’accroître l’offre de transports pour se déplacer en Ouzbékistan. Des vols allers-retours entre Ferghana et Ourgentch, Termez et Ourgentch,  Karchi et Ourgentch seront lancés pour la fin février 2021.

Lire aussi sur Novastan : Un centre culturel franco-ouzbek ouvrira en 2022 à Tachkent

Les liaisons ferroviaires entre Andijan et Khiva, situées à l’est et à l’ouest du pays, seront augmentées. En parallèle, le lancement de services réguliers reliant Termez, Karchi et Khiva, Khiva, Ourgentch et Noukous et Termez-Karchi-Samarcande est prévu d’ici le 1er avril prochain. Ces nouvelles lignes seront subventionnées par les autorités.

Des avantages financiers prolongés

Ces mesures autour des transports sont soutenues par le prolongement jusqu’au 31 décembre 2021 des avantages financiers décidés avec le début de la pandémie de coronavirus. Ainsi, le taux de l’impôt sur le revenu continue d’être réduit de 50 % pour les agences de voyages et les établissements d’hébergement. Les frais des voyageurs pour les billets d’avion et de train sont subventionnés à hauteur de 30 % de leur coût à condition d’organiser un voyage en Ouzbékistan pour des groupes de touristes étrangers d’au moins dix personnes, pour un séjour de cinq nuits minimum dans des établissements d’hébergement. 

Pour les agences de voyages et les entités touristiques fournissant des services d’hébergement, une exonération de la taxe foncière et de son paiement pour les personnes morales est appliquée ainsi que l’établissement du paiement de la taxe sociale à un taux réduit de 1 %. L’application de pénalités pour les créances impayées sur les transactions de commerce extérieur concernant les voyageurs, les agences de voyages et les établissements d’hébergement est suspendue jusqu’à la même date.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Cependant, et pour soutenir les infrastructures, la taxe de séjour sera désormais payable par l’ensemble des touristes et non plus seulement pour les touristes étrangers. Cette mesure est mise en place à compter du 1er mars prochain.

Des visas étendus

Plus largement, l’Ouzbékistan va permettre à partir du 1er mars prochain aux citoyens du Bahreïn, du Qatar, du Koweït, d’Oman et de Chine de rester dans le pays sans visa pour 10 jours. Auparavant, la limite était fixée à 5 jours. Les citoyens français bénéficient quant à eux d’une exemption de visas de 30 jours depuis la visite du président ouzbek en France, en octobre 2018.

Lire aussi sur Novastan : L’Ouzbékistan ouvre en profondeur son régime de visas

Par ces mesures, l’Ouzbékistan veut améliorer la qualité de ses services et promouvoir ses produits touristiques aussi bien sur son territoire qu’à l’international. Des allocations et fonds pour l’amélioration des réseaux, des infrastructures communales, routières et touristiques seront débloqués pour y parvenir. Reste à savoir si ces mesures auront l’effet escompté.

Adèle Brière
Rédactrice pour Novastan

Relu par Anne Marvau

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Commentaires

Ecrire un commentaire

Captcha *