Bâtiment Banque Investissement BEI

La Banque européenne d’investissement arrive en Ouzbékistan

Comme l’a rapporté Gazeta.uz, l’Ouzbékistan a récemment signé un accord avec la Banque européenne d’investissement concernant les activités que mènera cette institution européenne sur le territoire du pays le plus peuplé d’Asie centrale. Avec le retour de la BERD et de l’AFD au cours de l’année passée, l’Ouzbékistan poursuit son ouverture auprès des bailleurs de fonds étrangers, signal important quant à l’avenir du pays.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Ouzbékistan ont signé le 13 octobre dernier à Washington un accord-cadre sur les activités de la banque sur le territoire ouzbek. Le document a été signé en marge de la participation de la délégation de l’Ouzbékistan aux assemblées annuelles du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale, par le vice-Premier ministre ouzbek, Jamchid Koutchkarov, et le vice-président de la BEI, Vazil Hudák.

Lire aussi sur Novastan : Le premier projet de l’AFD en Asie centrale est lancé

La mise en œuvre des activités de la BEI en Ouzbékistan sera régulée par un accord établissant des garanties, des privilèges, des immunités, des avantages fiscaux et des régimes préférentiels fournis à la banque et aux projets menés sur le territoire ouzbek. La conclusion de l’accord permettra d’utiliser les instruments financiers de la BEI dans le cadre de la réalisation de projets d’investissements socio-économiques de grande ampleur en Ouzbékistan.

« Des transformations positives »

« C’est très important pour nous que l’Union européenne (UE) soit plus active en Ouzbékistan, mais aussi que les gens se rendent compte que l’UE accorde une grande attention aux transformations très positives que nous observons depuis quelques temps. », a déclaré le vice-président de la BEI, une fois l’accord signé. « Les changements au sein de votre pays montrent que l’Ouzbékistan a un potentiel énorme et qu’il joue un rôle de plus en plus important dans l’espace eurasiatique. Nous en sommes d’autant plus heureux aujourd’hui. »

Pour rappel, la BEI est un organe financier de l’UE fondé en 1958 dans le but de soutenir le développement des pays membres et de leurs partenaires. La banque dispose, en vertu de sa charte, d’un fonds de près de 243 milliards d’euros.

La décision de procéder à la signature de l’accord a été prise à l’issue de la réunion du conseil « UE-Ouzbékistan » qui s’est tenue le 17 juillet à Bruxelles.

L’Ouzbékistan devient donc le quatrième État centrasiatique à coopérer avec la BEI. À l’heure actuelle, la BEI a déjà mené des projets à hauteur de 710 millions d’euros au Kazakhstan, au Kirghizstan et au Tadjikistan.

Traduit du russe par Rémi C.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à nous suivre sur TwitterFacebookTelegramLinkedin ou Instagram !
Vous pouvez également vous inscrire pour recevoir notre newsletter hebdomadaire.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *