Visa ouzbekistan Sortie

Fin des visas de sortie pour les Ouzbeks

Comme le rapporte Gazeta.uz le 20 janvier 2017, l’Ouzbékistan prévoit une refonte de son système de visas et de passeports.

En Ouzbékistan, le projet de décret « Sur la stratégie d’actions pour le développement » qui détaille les objectifs de développement du pays promet de nouveaux passeports internes et une modernisation des contrôles dans les gares et aéroports, mais surtout la suppression des visas de sortie. Selon Gazeta.uz, ces réformes sont prévues pour le troisième trimestre de l’année 2017.

Le visa de sortie laisse place à un nouveau passeport

L’Ouzbékistan est le seul pays de l’ex-URSS dont les citoyens ne peuvent quitter le territoire sans visa de sortie. La demande d’un visa de sortie s’effectue auprès d’un organisme dépendant du Ministère de l’Intérieur. Cette restriction ne s’applique pas aux pays de la CEI (Communauté des États Indépendants).

Le projet de décret propose de supprimer ce procédé et de le remplacer par un système de passeports externes et internes, permettant de sortir du territoire ou de se déplacer à l’intérieur du pays. Pour autant, il n’est pas précisé quelles seront les conditions d’obtention de ces 2 types de documents.

De nouvelles technologies dans les aéroports

Il est également question de « simplification du système de contrôle dans les gares et aéroports ». À cet égard, le projet de décret préconise l’utilisation des nouvelles technologies : techniques modernes de traitement de données, cabines de contrôle automatique de passeport et système de reconnaissance faciale capable de comparer des visages avec ceux d’une base de données.

D’autre part, le décret prévoit l’installation d’une zone rouge (pour les voyageurs qui doivent déclarer des produits) et d’une file zone verte (« rien à déclarer ») lors du passage à la douane.

Lire aussi sur Novastan : Un nouvel espoir pour l’Ouzbékistan ?

La question du système de contrôle des entrées et sorties du territoire ouzbek continue d’être au centre des préoccupations du nouveau président Chavkat Mirzioïev. En effet, en 2016, il a annoncé puis reporté l’annulation des visas touristiques pour 27 pays. Reste maintenant à voir comment vont se développer et s’appliquer les mesures du nouveau projet de décret, et plus particulièrement l’introduction du système des « 2 passeports ».

La rédaction

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *