Kazakhstan Panthère de perse Magystau

[Newsletter] La panthère de Perse s’installe au Kazakhstan

Mots-clefs

Vous trouverez ci-dessous une reproduction de notre newsletter hebdomadaire du 24 février 2020, envoyée gratuitement tous les lundis. Si vous souhaitez la recevoir directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous ici. En attendant, bonne lecture !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Cette newsletter est dédiée à l’Asie centrale. Chaque semaine, nous vous résumons les différentes actualités de la région, tout en vous proposant les articles écrits par la rédaction. Une question, une remarque, une envie ? Envoyez-nous un mail à novastan.france@novastan.org

Les 3 infos à ne pas manquer

La panthère de Perse, une espèce en voie de disparition, a été vue plusieurs fois dans le sud du Kazakhstan. L’animal, qui d’ordinaire est présent en Ouzbékistan et au Turkménistan, a été aperçue pour la troisième fois en deux ans dans la réserve naturelle d’Oust-Ourt, dans le sud du Kazakhstan.

Une femme gouverneure en Ouzbékistan, symbole des avancées féministes ? Pour la cinquième fois dans l’histoire de l’Ouzbékistan indépendant, une femme a été nommée hokim d’un district, soit au poste de gouverneure. Si c’est, à ce jour, la seule en poste, le système politique ouzbek semble peu à peu se féminiser. 

Le polygone de Semipalatinsk va devenir un site d’enfouissement de déchets nucléaires. Utilisé comme terrain d’essai des bombes atomiques soviétiques, le territoire dans l’est du Kazakhstan va bientôt connaître une nouvelle vie.

Le décryptage de Novastan

Jeux géopolitiques au Turkménistan autour du projet de pipeline transcaspien

Un mystérieux consortium européen dans lequel participe la Chine semble vouloir défier les Russes et les Iraniens pour construire un tuyau de 300 kilomètres sous la mer Caspienne, avec à la clé du gaz turkmène pour le lucratif marché européen.

Le projet, qui pourrait réaliser un vieux rêve turkmène de vendre son gaz à l’Europe, intervient alors qu’ouvre à Achgabat une ambassade permanente de l’Union européenne. Le tout avec la bénédiction de Washington, qui voit d’un bon œil tout ce qui peut affaiblir Téhéran et Moscou. Pour autant, rien n’est sûr quant à une réalisation effective du projet. Novastan vous en décrypte les enjeux.

………………………………………………

Ces deux paragraphes ne sont que le début de notre décryptage hebdomadaire réservé à nos soutiens, envoyé tous les mardis matins directement dans leur boîte mail. Pour le recevoir dans votre boîte, vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Pour en savoir plus sur notre philosophie, nous vous avons tout expliqué par ici. Une question, une demande ? Notre email : novastan.france@novastan.org.

Nos décryptages des semaines précédentes : 

Le casse-tête commercial de la frontière entre Kirghizstan et Kazakhstan

La stratégie américaine en Asie centrale, simple redite ou véritable changement ?

Privatiser Rogun pour le financer, une stratégie de long terme du Tadjikistan

Notre photo de la semaine

Quand on a trente heures de train

Bien qu’il soit possible d’acheter de quoi manger aux vendeurs à la sauvette, la plupart des passagers des trains kazakhs apportent tout ce qu’il faut pour tenir pendant plusieurs jours. Plus d’infos par ici.

Dans le reste de l’actu

Les Kirghiz sont désormais sur la liste noire des émigrés aux Etats-Unis. Le 21 février, la restriction pour la délivrance de visas d’immigration vers les États-Unis pour les citoyens kirghiz entre en vigueur. De l’étonnement à la colère, les personnes concernées font part de leur opinion sur le « U.S. ban » à Novastan.

La rapidité d’Internet en Ouzbékistan multipliée par 2,4 en un an. La vitesse de son Internet fixe et mobile qui connaît la plus forte croissance au monde entre janvier 2019 et janvier 2020.

Le lac Balkhach peut-il connaitre le même sort que la mer d’Aral ? Dans un avenir proche, le lac Balkhach, joyau du Kazakhstan, pourrait connaître le même destin que la mer d’Aral, disparue dans les années 1960 de la main de l’homme, avertissent des experts internationaux. 

Un an après, les poids lourds tadjiks ne peuvent toujours pas circuler au Turkménistan. En février 2019, le Turkménistan avait interdit aux camions tadjiks de circuler sur son territoire, y compris pour délivrer des marchandises aux pays voisins au Moyen-Orient. Une situation qui perdure malgré les espoirs du gouvernement tadjik.

Radicalisation islamiste parmi la jeunesse centrasiatique : mythe ou réalité ? De nombreux observateurs considèrent que la jeunesse peu éduquée, pauvre et en colère contre les inégalités économiques et politiques est la ressource principale des islamistes radicaux. Mais à quel point cette vision des choses est-elle vraie ? Le politologue américain Paul Kubicek, de l’université d’Auckland, a tenté de répondre à cette question.

Le Kazakhstan ferme un peu plus son marché du travail aux étrangers. Nur-Sultan a réduit pour 2020 de 40 % le quota de travailleurs étrangers autorisés à travailler sur son marché de l’emploi.

Le maire de Bichkek accusé de corruption. Aziz Sourakmatov est accusé de conflit d’intérêts dans le cadre du plan d’aménagement de la capitale. D’autres politiciens seraient également au cœur de l’affaire.

…chez Novastan France

Novastan choisit l’abonnement. D’ici à l’été 2020, nous avons comme objectif de mettre en place un abonnement ciblé qui permettra au projet de se professionnaliser. Tous les détails par ici.

Novastan France a une nouvelle gouvernance. Conformément aux votes des personnes présentes et représentées, nous avons adopté de nouveaux statuts, formé un nouveau bureau et pris acte de nombreux objectifs pour 2020 ! 

Envie de nous aider ? Novastan recherche des traducteurs, des rédacteurs, des éditeurs ainsi qu’un-e community manager. Tous les moyens de contribuer à notre projet côté rédaction sont expliqués par ici. Si vous souhaitez nous aider sur le côté associatif, nous essayons d’organiser des évènements, festifs ou non. Les détails par ici.

Novastan est le seul média franco-allemand sur l’Asie centrale. Pour soutenir notre indépendance, devenez membre de la communauté Novastan ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois. Cela permet à Novastan de se professionnaliser tout en renforçant une communauté autour de l’Asie centrale en France et en Europe. Tous les détails se trouvent ici.

La rédaction

Merci de nous avoir lu jusqu’au bout ! Rendez-vous dès la semaine prochaine pour plus d’informations sur l’Asie centrale. Pour plus d’infos au quotidien, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram ou Telegram.

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *