Kirghiz Xinjiang Camps Chine Ethnie Répression Comité

Xinjiang : des Kirghiz se mobilisent à Bichkek pour alerter sur les camps chinois

Au Kirghizstan, un "Comité pour la protection des Kirghiz en Chine" a été mis sur pied. Lors de leur première réunion publique, ses représentants ont sollicité l'aide du gouvernement. D'après eux, 22 000 Kirghiz ethniques seraient détenus dans des camps de "rééducation" chinois.

Ils ont décidé de s'unir. Le 30 novembre dernier, lors d'une première réunion publique, les représentants du "Comité pour la protection des Kirghiz de Chine" ont interpellé le Président Sooronbaï Jeenbekov et le ministre des Affaires étrangères Erlan Abdyldaïev sur le sort réservé aux Kirghiz ethniques dans le Xinjiang.

Lire aussi sur Novastan : Région ouïghoure : la Chine sous pression de la communauté internationale

Leur requête : aider à la libération de leurs proches, détenus dans les "camps de rééducation" chinois, rapporte Radio Azzatyk, la branche kirghize de Radio Free Europe. Tous ont raconté être sans nouvelle de certains de leurs parents installés dans le Xinjiang . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec