Saint-Pétersbourg Terrorisme Mort Blessés

Trois questions sur l’attaque terroriste de Saint-Pétersbourg

Deux jours après l'explosion qui a touché le métro de Saint-Pétersbourg, les enquêteurs tentent d'établir si l'attaque a été commanditée par le groupe Etat islamique. Pour l'heure, aucune revendication n'a été émise. Décryptage.

Le 3 avril dernier, une explosion secouait le métro de Saint-Pétersbourg. L’attaque, qui n’a pas été revendiquée, a endeuillé la deuxième ville de Russie, faisant 14 morts et 49 blessés, et attiré de très nombreuses réactions attristées et messages de solidarité à travers le monde.

Très vite, l’attention des enquêteurs s’est portée sur un homme né au Kirghizstan, Akbarjon Djalilov, mort dans l’explosion. Avec l'attention portée sur ce pays d’Asie centrale, les contre-vérités et affirmations sans fondement abondent. Novastan fait le point sur cette attaque.

Que s'est-il passé ?

Comme le décrit le site d’informations russe Meduza.io, l’explosion a eu lieu à 14h40, heure locale. La bombe, fabriquée à base de TNT, a explosé entre les stations de métro Place Sennaïa . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec