Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Santé au Kirghizstan : « On manque de tout » - Novastan Français Novastan | Santé au Kirghizstan : « On manque de tout »
Amir Talipov Santé Kirghizstan Corruption Société

Santé au Kirghizstan : « On manque de tout »

De nombreux problèmes affectent la médecine au Kirghizstan : entre le manque de financements publics, la corruption de certains fonctionnaires et le matériel en partie désuet, les médecins doivent souvent faire preuve de créativité pour assurer la bonne prise en charge des patients. Mais certains cas remarquables incitent aussi à l’optimisme. Le jeune chirurgien Amir Talipov témoigne, pour Novastan, de l’état du système de santé dans son pays d’origine.

Cet article a été initialement publié par notre version allemande.

Du haut de ses 26 ans, Amir Talipov a déjà beaucoup voyagé : dans le cadre de ses études à l’université russo-slave de Bichkek, la capitale du Kirghizstan et sa ville d’origine, le jeune chirurgien a suivi de nombreuses formations au Danemark, en Ukraine, en Autriche, ou encore dans le Caucase. Tout dernièrement, il a réalisé un stage au Thoraxzentrum Ruhrgebiet, l’Institut du Thorax de la Ruhr, en Allemagne. Il entreprend actuellement les démarches pour obtenir un titre de séjour, passer des examens, et obtenir in fine une autorisation d’exercer en Allemagne.

En plus de ses spécialités en chirurgie et en médecine factuelle, Amir est passionn . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec