Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Liberté de la presse : l'Asie centrale stagne Novastan | Liberté de la presse : l’Asie centrale stagne
Liberté de la presse Asie centrale Reporters sans frontières 2018 2017 Classement Carte

Liberté de la presse : l’Asie centrale stagne

Les cinq pays centrasiatiques ont conservé en 2017 leur statut de pays peu libéraux en matière de liberté de la presse, selon Reporters sans frontières.

Les années passent et la situation de la liberté de la presse ne semble pas s'améliorer en Asie centrale. Dans son dernier rapport annuel publié le 24 avril dernier portant sur l'année 2017, Reporters sans frontières (RSF) estime que les cinq pays centrasiatiques ne progressent pas, voire régressent dans le domaine. Plus largement, l'ONG craint que la haine du journaliste n'affecte de manière durable la liberté de la presse dans les quelques 180 pays qu'elle a surveillé en 2017.

Dans un article dédié à l'espace post-soviétique, RSF estime que la région est tirée vers le bas et mentionne un "reflux historique", notamment tiré par la Turquie et la Russie. Tour d'horizon.

Le Kirghizstan chute

En 2017, le pays le plus libéral d . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec