Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

« Les résultats de l’Union européenne en Asie centrale sont ambivalents » - Novastan Français Novastan | « Les résultats de l’Union européenne en Asie centrale sont ambivalents »
Federica Mogherini Abdulaziz Kamilov Union européenne Ouzbékistan Asie centrale

« Les résultats de l’Union européenne en Asie centrale sont ambivalents »

Pour la politologue française Marlène Laruelle, l’UE n’a pas atteint ses objectifs en Asie centrale et l’influence occidentale est en train de reculer.

Novastan reprend et traduit ici un article initialement publié par Eurasia Expert.

L’Asie centrale, du fait de sa localisation entre la Russie et la Chine et de ses riches réserves en hydrocarbures, représente un intérêt pour de nombreux acteurs, loin au-delà de ses frontières. Les États-Unis, la Chine, la Russie ou l’Union européenne ont développé des projets dans les Républiques centrasiatiques depuis l’indépendance. Mais alors que la présence de la Chine s’est renforcée ces dernières années, à l’inverse, l’influence de l’Occident décroit ces derniers temps, estime la politologue française Marlène Laruelle, directrice de l’Institut d’études européennes, russes et eurasiennes (IERES).

Toutefois, la présence même de la Chine dans la région n’est pas toujours favorablement perçue dans l’opinion publique des pays d’Asie centrale. Dans une interview avec Eurasia Expert, la politologue décrit les stratégies des . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec