Manifestation Emmanuel Macron caricatures Kirghizstan Asie centrale Islam

Les manifestations anti-Macron continuent au Kirghizstan

Les manifestations contre les propos d'Emmanuel Macron continuent au Kirghizstan, avec un important regroupement de mécontents contre la France et son président à Bichkek. Les manifestants souhaitent que les autorités kirghizes s’expriment officiellement contre les déclarations du chef de l’État français. 

Selon l’agence de presse kirghize AKIpress, environ 250 personnes ont participé le 1er novembre dernier à un rassemblement contre les propos du président français Emmanuel Macron soutenant la publication des caricatures du prophète Mahomet. Les participants au rassemblement, organisé dans la capitale Bichkek, ont tenu des affiches évoquant leur amour pour le prophète Mahomet et critiquant ses caricatures.

Selon AKIpress, l’organisateur de ce qui est la plus importante manifestation en Asie centrale contre le président français et ses propos depuis le début de la controverse est un certain Abdulkhamit qui réclame qu’Emmanuel Macron s’excuse auprès des musulmans qu’il a insultés. Il veut également que les autorités kirghizes portent officiellement ces revendications.

L'ex-député Tursunbai Bakir Uulu, connu pour ses positions conservatrices et nationalistes, a également participé à la manifestation contre les mots du président français sur les caricatures, tout comme en 2015. Car en 2015 déjà, le Kirghizstan avait été le théâtre de manifestations en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec