accord échange territoire kirghizstan tadjikistan conflit frontière

Le Tadjikistan et le Kirghizstan s’accordent sur un échange de territoires pour mettre fin au conflit

Pour faire face aux conflits frontaliers qui s'accumulent, le Kirghizstan et le Tadjikistan accélèrent leurs négociations et parlent désormais ouvertement d'échanger des parcelles de territoire pour régler les conflits frontaliers, meurtriers depuis plus d'un an.

Des délégations gouvernementales du Kirghizstan et du Tadjikistan réunies le 15 janvier dernier pour avancer sur le problème frontalier entre les deux pays ont accepté d'échanger des sections litigieuses à la frontière entre les postes frontaliers de Kyzyl-Bel et du Goulistan, selon le média kirghiz 24 kg en citant le gouvernement kirghiz.

Les parties ont signé un protocole sur six questions, dont un accord pour décrire la zone frontalière de 114 kilomètres selon les recommandations du groupe topographique conjoint kirghizo-tadjik, et pour justifier le statut juridique de ces sections. Tout ceci doit être réalisé dans un délai d'un mois.

Deux villages kirghiz concernés

Les territoires concernés par l'échange seront identifiés précisément. D'ici le 1er mars 2020, les parties prépareront une proposition concrète pour . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec