Asie centrale Kirghizstan Kazakhstan Ouzbékistan Tadjikistan Turkménistan Région ouïghoure Documentaires Courts-métrages Culture Télévision

L’Asie centrale en documentaires et courts-métrages

Durant le confinement, Novastan vous propose une sélection de documentaires à voir sur l’Asie centrale. Pour découvrir la région malgré tout.

Vous avez vu un documentaire ou un court-métrage qui n’est pas dans cette liste ? Envoyez-nous un email à info@novastan.org avec un lien et une petite description, nous actualiserons l’article. Merci à toutes et à tous !

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir à partir de 2 euros par mois (défiscalisé à 66 %), ou en devenant membre actif par ici.

Asie centrale

La route de la Soie, sur les traces de Marco Polo (2017)

Dans cette série de vidéos documentaires produit pour Arte, le grand reporter Alfred de Montesquiou suit les traces de Marco Polo de Venise à Xi’an. Parmi les 14 épisodes, 6 sont dédiés à l’Asie centrale et la région autonome ouïghoure du Xinjiang.

Boukhara, lumière de la Transoxiane (jusqu’au 22 mai 2020)

Samarcande, la perle des villes (jusqu’au 23 mai 2020)

Ferghana, creuset d’un continent (jusqu’au 24 mai 2020)

Kirghizstan, les seigneurs de la steppe (jusqu’au 25 mai 2020)

Kashgar, la porte de l’Empire du Milieu (jusqu’au 28 mai 2020)

Taklamakan, les grottes des Mille Bouddhas (jusqu’au 30 mai 2020)

Kirghizstan

Manaschi (Kyrgyzfilm, 1965) 

Le court métrage “Manaschi” est le projet de diplôme du réalisateur kirghiz Bolotbek Chamchiev (1941-2019), alors fraîchement diplômé de l’école de cinéma de Moscou VGIK. Le film documentaire porte sur Sayakbaï Karalaïev, probablement le plus célèbre “Manastchi” de l’époque soviétique. Les Manastchis sont des narrateurs de l’épopée populaire kirghize de Manas, transmise oralement depuis des siècles.

Le film contient ainsi des enregistrements uniques de cette poésie quasi-mystique. A l’heure où Manas est devenu un symbole fondateur de la culture officielle kirghize, le film ne perd pas de son actualité. Pour ce travail, Bolotbek Chamchiev a reçu le prix principal du Festival international du court métrage d’Oberhausen et est devenu plus tard l’un des réalisateurs les plus importants de l’époque dite “dorée” du cinéma kirghiz. L’histoire de Sayakbaï Karalaïev sera également jouée en 2017 dans un film de fiction, primé au festival de Montréal.

Film disponible avec sous-titres en anglais :

“Hivernage” (2009)

« Hivernage», c’est un court métrage documentaire sur la vie d’un berger ordinaire. Il décrit toutes les difficultés d’une région où la civilisation n’est pas omniprésente. Le film touche aussi le sujet écologique en soulevant le problème de la protection des yaks, qui sont déjà devenus si rares dans la région centre-asiatique. Réalisé en 2009 par Alijhan Nasirov. Novastan l’avait rencontré en 2014 et a pu ajouter des sous-titres français à ce joli court-métrage.

 

Portrait d’enfant : Alikhan au Kirghizstan (2019)

Dans cette courte vidéo (3 minutes), on découvre le quotidien d’Alikhan, un jeune kirghiz de 10 ans vivant la ville de Tcholpon-Ata. Un bref voyage, mais intéressant.

Disponible jusqu’au 2 septembre 2022 sur Arte.

 

Kirghizistan – Au cœur des monts célestes (2018)

Dans ce documentaire réalisé par Till Lehmann, on suit une famille semi-nomade dans sa migration saisonnière, d’anciens kolkhoziens reconvertis en chercheurs d’or après la chute de l’URSS, ou encore un jeune homme qui s’attache à transmettre “l’épopée de Manas”, texte fondateur de la tradition orale kirghize inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Disponible à partir du 11 avril 2020 jusqu’au 9 juillet 2020 sur Arte.

Kol-Ukok (2019)

Avec ce court documentaire (11 minutes), Boris Willmart nous fait découvrir le quotidien d’une famille de semi-nomades vivant près du lac de Kol-Ukok, écrin de nature encore préservé dans le centre du Kirghizstan.

 

Min Kush (2012)

En 2012, alors au début du projet Novastan, une équipe s’était rendue à Min Kush, petite ville perdue dans le centre du Kirghizstan. La ville, désertée, a été l’un des joyaux de la production d’uranium sous l’URSS. Aujourd’hui, la radioactivité reste très forte et la zone encore très polluée. Voici le seul documentaire produit par Novastan, alors appelé Francekoul, réalisé par Jean Combier.

 

Tadjikistan

« Octobre Blanc » (2017)

Christophe Raylat réalise un documentaire avec Sylvain Tesson. L’écrivain voyageur célèbre, à sa manière, le centenaire de la Révolution d’Octobre, par une expédition sur les hauts plateaux du Tadjikistan. Le film offre de magnifiques vues sur les montagnes mythiques du Pamir et quelques informations sur les populations qui les habitent. On écoutera l’érudition de Sylvain Tesson, ses pensées, sans pour autant les partager, mais comme source de réflexions. Un point marquant est le rappel des épopées que le Pamir représentait pour l’alpinisme à l’époque soviétique.

A voir jusqu’au 11 mai 2020 sur Arte

Kazakhstan 

Kazakhstan, entre ciel et steppe (2019)

Avec ce documentaire, Till Lehmann souhaite montrer les différents aspects du Kazakhstan. Construit sur des sujets développés en parallèle, dont les deux principaux sont la base aérospatiale de Baïkonour et la mer d’Aral. Assurément incomplet, le film présente néanmoins des informations intéressantes avec de belles images du pays. Le point fort du film est le reportage sur la navette ferroviaire entre la ville de Baïkonour et la base spatiale.

Disponible jusqu’au 9 avril 2020 sur Arte.

 

Deux documentaires sur la mer d’Aral (2003-2004)

En 2003 et en 2004, le réalisateur suisse Maurizio Giuliani part au Kazakhstan dans le but de documenter la situation près de la mer d’Aral. Deux films documentaires qui sont intéressant par la parole donnée aux habitants : le chanteur, les responsables locaux, les anciennes ouvrières de l’usine de conserve, les pêcheurs, les enfants… Des témoignages prenants et émouvants.

Portrait d’enfant : Yersoultan au Kazakhstan (2018)

Dans cette courte vidéo (3 minutes), on découvre le quotidien de Yersoultan, un jeune kazakh de 13 ans amateur de chasse à l’aigle. Derrière la légère caricature de l’écolier qui adore son école devant la caméra, on trouve un mode de vie surprenant.

Disponible jusqu’au 2 décembre 2038 sur Arte.

 

Hamid Ismaïlov, le Tchernobyl oublié du Kazakhstan (2016)

L’auteur ouzbek a publié un roman sur les conséquences des essais nucléaires soviétiques au Kazakhstan intitulé « Kazakhstan : Dans les Eaux du Lac Interdit » – Denoël (2015).  A l’occasion de cette parution, Mediapart a organisé une interview de l’auteur, qui évoque sa source d’inspiration ainsi que les différences culturelles entre les Kazakhs et les Ouzbeks.

Dans la seconde partie de la discussion, il parle de la difficile construction de l’identité littéraire des pays de l’ex URSS, avec le manque de traductions et d’intérêts des éditeurs pour ces « petits pays ».

Ouzbékistan

Samarcande, la perle ouzbèke d’Amin Maalouf (2018)

Dans cet épisode d’Invitation au voyage d’Arte, l’émission nous explique ce qui a poussé l’écrivain franco-libanais Amin Maalouf à écrire un livre sur la ville de Samarcande, dans l’ouest de l’Ouzbékistan.

Disponible jusqu’au 14 novembre 2020 sur Arte.

 

Région ouïghoure

Ouïghours, à la force des camps (2019)

Ce documentaire, nommé au prix Albert Londres 2019, montre le quotidien de plus en plus terrible du peuple ouïghour, persécuté en Chine. Réalisé par Antoine Védeilhé et Angélique Forget, le film nous permet de mieux comprendre les vexations répétées faites à un peuple victime de « camps de rééducations ».

China’s Vanishing Muslims: Undercover In The Most Dystopian Place In The World (2019)

Isobel Yeung de VICE News s’infiltre en caméra cachée dans la terre ouïghoure. Elle se fait passer pour une touriste, subit et nous montre la répression que vivent les minorités musulmanes dans cette région presque inaccessible aux journalistes.

 

Vous avez vu un documentaire ou un court-métrage qui n’est pas dans cette liste ? Envoyez-nous un email à info@novastan.org avec un lien et une petite description, nous actualiserons l’article. Merci à toutes et à tous !

La rédaction

*Edition 27 mars : ajout de Kol-Ukok et Min Kush.

*Edition 30 mars : ajout du documentaire de Vice News sur la région ouïghoure (merci Maria!).

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *