Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Kirghizstan : "La mort de l'Église orthodoxe n'est pas inéluctable" - Novastan Français Novastan | Kirghizstan : “La mort de l’Église orthodoxe n’est pas inéluctable”
prêtre debout portrait

Kirghizstan : “La mort de l’Église orthodoxe n’est pas inéluctable”

Alors que l’Église orthodoxe russe est la deuxième religion au Kirghizstan et en Asie centrale, son quotidien reste méconnu, malgré les liens historiques qu'ont les pays centrasiatiques avec la Russie. Novastan a interviewé le père Alexeï, prêtre de la cathédrale de la Sainte Résurrection à Bichkek.

C'est une présence discrète en Asie centrale. L'Église orthodoxe russe, deuxième religion au Kirghizstan et en Asie centrale après la religion musulmane, continue d'exister malgré le déclin de la communauté russe après l'indépendance de l'URSS en 1991. Cette religion rappelle le lien historique de la région avec la Russie, où l’Église orthodoxe est majoritaire. Elle demeure cependant peu médiatisée, malgré son déclin alarmant depuis la chute de l'URSS.

Quelle est la place de l’Église orthodoxe russe aujourd'hui au Kirghizstan et plus largement en Asie centrale ? Pour tenter d'y voir plus clair, Novastan a interviewé le père Alexeï, prêtre de la en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec