Député Damirbek Assylbek Ououlou

Faux nom, double nationalité : un député du Parlement kirghiz condamné

En février dernier, le député kirghiz Damirbek Assylbek ououlou a été arrêté à Almaty et accusé de contrebande. Depuis, il est apparu que l’ex-lutteur possédait également la nationalité kazakhe et un nom différent de son patronyme officiel. Comment a-t-il pu atterrir au Parlement du Kirghizstan ?

Dans la nuit du 15 au 16 février derniers, les unités spéciales kazakhes ont interpellé 35 personnes. Parmi elles figure le député kirghiz Damirbek Assylbek ououlou et trois autres citoyens kirghiz. L'homme politique a été arrêté dans un restaurant d’Almaty qu’il fréquentait avec un homme d’affaires kirghiz et un fonctionnaire de la police aux frontières de nationalité kazakhe.

Un réseau international de contrebande

Les autorités l’accusent d’être à la tête d’un réseau international de contrebande et de faire circuler des produits chinois vers le Kazakhstan et la Russie, en passant par le Kirghizstan et l’Ouzbékistan. Le tout sans payer de droits de douanes et en réalisant d’énormes profits. Des fonctionnaires des douanes seraient impliqués dans cette affaire pour faits de corruption. Une enquête de deux mois a été ouverte par un juge d’Almaty, l'ancienne capitale kazakhe.

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec