Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Deux femmes kirghizes témoignent après s'être échappées d'un mariage forcé - Novastan Français Novastan | Deux femmes kirghizes témoignent après s’être échappées d’un mariage forcé
Femmes Kirghizstan Mariage Forcé Enlèvement Ala-Kachouou

Deux femmes kirghizes témoignent après s’être échappées d’un mariage forcé

Au Kirghizstan, entre 10.000 et 16.000 femmes seraient victimes chaque année d’enlèvements afin d'être mariées de force. Certaines de ces femmes réussissent à fuir leur mariage et trouvent refuge dans des centres dédiés.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par Kloop.kg

L'Ala-Kachouou (littéralement, « prends et cours ») est une ancienne tradition kirghize qui consiste en un mariage forcé après l’enlèvement de l’épouse. À l’origine, les parents y recouraient lorsqu’ils voulaient s’opposer au mariage d’amour de leurs enfants, donnant une tournure shakespearienne à de banales histoires d’amour.

Cette tradition a pris de nos jours une forme différente. Les jeunes filles sont en effet souvent enlevées par de parfaits inconnus afin de forcer l’union, avec dans de nombreux cas la complicité des parents qui s’évitent ainsi la « honte » de retrouver leur fille après l’enlèvement. en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec