Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Coronavirus : au Kazakhstan et au Kirghizstan, la désinformation sur les moyens de traitement fait rage Novastan | Coronavirus : au Kazakhstan et au Kirghizstan, la désinformation sur les moyens de traitement fait rage
Coronavirus Covid-19 Kazakhstan Kirghizstan Santé Désinformation Traitements

Coronavirus : au Kazakhstan et au Kirghizstan, la désinformation sur les moyens de traitement fait rage

Suite à l’explosion de cas de coronavirus, certains Kirghiz et Kazakhs se tournent vers des remèdes miracles promus sur les réseaux sociaux et les messageries instantanées tels que WhatsApp et Telegram. Or, ces remèdes miracles pourraient avoir de graves conséquences sanitaires.

Depuis la mi-juin, l’Asie centrale fait face à une seconde vague de Covid-19, identifiée notamment par une accélération brutale du nombre de cas. Un reconfinement a été mis en place au Kazakhstan et en Ouzbékistan. Cette montée en puissance a également poussé les autorités kazakhes et kirghizes à revoir leurs statistiques sur le virus, en intégrant les cas de pneumonies aux cas recensés de Covid-19.

En réaction à une épidémie qui semble difficilement maîtrisée, la peur s’est emparée des populations locales, ces dernières cherchant à prévenir le mal par tous les moyens, notamment en ayant recours à des remèdes miracles, au grand dam des . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec