Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Cinq conflits autour de l’eau en Asie centrale Novastan | Cinq conflits autour de l’eau en Asie centrale
Barrage de Toktogul, fleuve Naryn, Kirghizstan

Cinq conflits autour de l’eau en Asie centrale

Si l’on s’en tient aux prévisions inquiétantes des spécialistes étrangers, il suffirait de quelques années pour que l’Asie centrale devienne le théâtre d’opérations militaires à cause de la question de l'eau, a priori sans issue. Cependant, ces conflits ne sont pas dans l’intérêt des Républiques centrasiatiques, ni même des États tiers qui peuvent avoir des investissements dans la région. Par conséquent, l’Asie centrale tente de trouver des arrangements.

Novastan reprend et traduit ici un article publié initialement par The Open Asia.

« C’est un conflit majeur lié à l’eau qui doit être réglé dans les pays de notre région », écrit Open Asia Online. En Asie centrale, il y a deux types de pays : ceux en amont et ceux en aval des cours d’eau. Dans la première catégorie se trouvent le Tadjikistan et le Kirghizstan. Grâce à leur proximité avec les glaciers, ces Républiques sont irriguées par des artères majeures et sont donc extrêmement riches en eau. Elles le sont tout autant . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec