Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

« Au Kirghizstan, la culture est morte. », selon l'écrivain Mar Baïdjiev Novastan | « Au Kirghizstan, la culture est morte. », selon l’écrivain Mar Baïdjiev
Ecrivain Kirghiz Mar Baïdjiev

« Au Kirghizstan, la culture est morte. », selon l’écrivain Mar Baïdjiev

La culture et les productions artistiques sont-elles délaissées au Kirghizstan ? C'est ce qu'affirme l'écrivain Mar Baïdjiev, natif du pays à l'époque soviétique et aujourd'hui âgé de 82 ans.

Novastan reprend ici un article d'Olga Fedortchouk initialement paru sur Vesti.kg.

Selon Mar Baïdjiev, écrivain kirghiz, les artistes talentueux du Kirghizstan sont aujourd'hui obligés de se changer en « tamadas » (chefs de tablée lors des repas traditionnels dans le Caucase, maître de cérémonies, ndlr) à cause des maigres revenus du secteur culturel. Pour lui, l’art est tombé dans les mains d’amateurs.

« La sphère culturelle au Kirghizstan est en train de vivre une profonde crise à cause de l’absence totale d’attention de la part des autorités. » C’est ce . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Vous pouvez nous essayer à partir d'1 euro par mois ! Vous pouvez aussi vous inscrire gratuitement à notre newsletter résumant nos articles, envoyée tous les lundis.

Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

 

Partager avec