Sooronbaï Jeenbekov Noursoultan Nazarbaïev Emomalii Rahmon Chavkat Mirzioïev Astana Sommet Asie centrale

Astana, un sommet pour rien ?

Ce jeudi 15 mars, un sommet a réuni (presque) tous les dirigeants des pays d’Asie centrale pour parler de coopération régionale, une première depuis 2009. Novastan fait le point.

C’est un sommet important que viennent d’organiser les pays d’Asie centrale. Ce jeudi 15 mars, 4 pays sur les 5 que compose la zone se sont réunis à Astana, la capitale kazakhe. Selon RFERL, il n’y a eu que 5 sommets rassemblant uniquement les leaders d’Asie centrale en 1991, 1993, 1998, 1999 et le dernier en 2009.

Ce sommet à Astana marque le retour d’une volonté de coopérer au niveau régional, sous l’impulsion notamment des nouvelles priorité de politique étrangère de l’Ouzbékistan avec l’arrivée au pouvoir de Chavkat Mirzioïev en décembre 2016.

Le retour de la coopération régionale

Le but de la “première rencontre consultative des chefs d’Etats d’Asie centrale”, tel qu’exprimé par le président ouzbek est de développer une « plus grande coopération dans un soucis de développement . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec