Tous nos contenus en accès illimité !

Abonnez-vous

X

Une banque kazakhe développe un concurrent à Apple Pay et Samsung Pay Novastan | Une banque kazakhe développe un concurrent à Apple Pay et Samsung Pay
JPAY Kazakhstan paiement sans contact

Une banque kazakhe développe un concurrent à Apple Pay et Samsung Pay

La banque kazakhe Jýsan Bank a lancé l’application mobile JPAY, qui permet d’accepter les paiements sans contact depuis un simple smartphone. Une solution qui se veut concurrente des services d’Apple et de Samsung.

La tech kazakhe se lance à l’assaut de Samsung et Apple. Comme le décrit le média kazakh Tengrinews, la banque kazakhe Jýsan a lancé le 9 février dernier l’application JPAY. Ce service se décrit comme une solution de paiement pratique pour les entrepreneurs individuels et les petites entreprises, qui permet de remplacer totalement un terminal de point de vente traditionnel par un smartphone ordinaire sans équipement auxiliaire. Les utilisateurs de l’application paient ainsi avec leur smartphone, sans contact.

Novastan est le seul média en français et en allemand spécialisé sur l'Asie centrale. Entièrement associatif, il fonctionne grâce à votre participation. Nous sommes indépendants et pour le rester, nous avons besoin de vous ! Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant, en réalisant un don défiscalisé à 66 %, ou en devenant membre actif par ici.

« JPAY minimisera les dépenses du commerçant et lui permettra de faire des affaires en déplacement. Accepter les paiements par carte n’est pas seulement une obligation légale, mais c’est, en premier lieu, un service pratique et sûr pour nos clients », décrit à Tengrinews Miras Chaykhislamov vice-président du Conseil d’administration de Jýsan.

Le Covid-19 comme accélérateur

Inspiré des technologies Apple et Samsung en paiement, Miras Chaykhislamov explique cette opportunité financière par les évolutions technologiques. « Les smartphones, grâce aux technologies Apple Pay et Samsung Pay, sont progressivement passés d’un moyen de communication à un moyen de paiement. Nous avons décidé de fermer le cercle et de permettre aux entreprises d’accepter les paiements avec les smartphones », estime Miras Chaikhyslamov.

L’intérêt de la banque est de devenir une référence de paiement en participant au développement de l’économie kazakhe. Pour faciliter son adhésion auprès des commerçant, JPAY minimise les coûts liés au traitement des cartes des clients. A la différence de Samsung Pay et Apple Pay, les commerçants utilisant JPAY n’auront pas besoin de terminal de paiement.

Envie d'Asie centrale dans votre boîte mail ? Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire en cliquant ici.

Surtout, JPAY tente de surfer sur l’adoption des paiements en ligne et sans contact, accélérés par la pandémie de Covid-19. Les habitudes de paiements des Kazakhs ont été bouleversées, au profit des paiements dématérialisé et sans contact. Comme le relaie le média kazakh Kapital.kz, 67% des transactions ont été réalisées en ligne en 2020, contre 29 % en 2018. Le volume des transactions non monétaires dans le pays a été multiplié par 2,6 et s’élève 34,6 billions de tengués (68,4 milliards d’euros) à la fin de l’année 2020.

Reste cependant à effectivement concurrencer deux des principaux acteurs du marché. Samsung Pay, arrivé en mars 2020 et Apple Pay, présent depuis novembre 2018, ont une force de frappe autrement plus conséquente que Jysan. Qui continue d’ailleurs d’être partenaire des deux solutions en tant que banque.

Enora Mornal
Rédactrice pour Novastan

Merci d'avoir lu cet article jusqu'au bout ! Si vous avez un peu de temps, nous aimerions avoir votre avis pour nous améliorer. Pour ce faire, vous pouvez répondre anonymement à ce questionnaire ou nous envoyer un email à redaction@novastan.org. Merci beaucoup !

Partager avec
Aucun commentaire

Ecrire un commentaire

Captcha *