Fleuve Ili Kazakhstan Chine tension eau

Tensions sur l’utilisation de l’eau des fleuves transfrontaliers entre Chine et Kazakhstan

Lors d’une audition parlementaire, les députés kazakhs ont alerté sur les menaces qui pèsent sur le Kazakhstan du fait de prélèvements d’eau toujours plus importants de la Chine dans les fleuves Ili et Irtych.

Le député kazakh Kairat Kojamjarov a alerté sur la réduction du débit des fleuves Ili et Irtych du fait des prélèvement d’eau de la Chine, parlant même de « menace pour le pays », a rapporté le média kazakh Vlast.kz. Ce discours s'est tenu lors d'une audition parlementaire le 27 novembre 2019 au Sénat kazakh. Un projet d’accord sur l’utilisation de ces eaux entre la Chine et le Kazakhstan est en cours de négociation, mais le député pointe également la nécessité d’avancer rapidement afin que l’industrie et l’agriculture kazakhe ne soient pas durement impactées par le manque d’eau.

« Les problèmes avec la Chine sont associés à une réduction significative du ruissellement des rivières Ili et Irtych en raison de la croissance démographique active et du développement . . .

 


...Le reste de cet article est réservé aux abonné-e-s de Novastan. Pour accéder à tous nos articles et soutenir le seul média français sur l'Asie centrale, vous pouvez vous abonner en cliquant ici. Déjà abonné-e ? Connectez-vous par ici.

Partager avec